Créer un blog professionnel : pourquoi se lancer ?

Créer un blog professionnel : pourquoi se lancer ? Se lancer dans la création d’un blog est une véritable aventure : cela demande beaucoup de temps et de réflexion mais les bénéfices sont nombreux et il serait dommage de passer à côté. En France, le blog d’entreprise n’est pas encore une pratique très étendue bien qu’elle essaye de se développer. Et c’est bien dommage car le blog peut-être un véritable outil de communication pour votre entreprise. De plus, si dans notre pays la pratique n’est pas encore très aboutie mais tend à se développer, il suffit de se tourner vers les USA qui ont adopté le blog à grande échelle, environ 77% des professionnels du marketing B2B l’utilise pour leur stratégie de contenu (source) Le blog n’est donc pas une simple tendance, c’est un véritable outil de communication qui permet de booster son entreprise si celui-ci est bien utilisé. Pourquoi créer un blog d’entreprise ? Pour apporter une vraie valeur ajoutée sur vos produits et vos services  Qui mieux que vous pour parler de ce que vous fabriquez ou de ce que vous vendez ? Vous connaissez parfaitement vos produits, vous pouvez en parler en usant de tests, de comparatifs, de mise en avant de caractéristiques uniques, organiser des concours, donner la parole à des experts, publier des interviews, etc. C’est le meilleur moyen pour faire connaître vos produits et vos services auprès de vos clients. Pour prouver son expertise dans un domaine particulier Vous êtes expert dans votre domaine, vous savez de quoi vous parler et ce que vous vendez. N’hésitez plus à mettre en avant cette expertise sous la forme d’articles de blog pour asseoir votre réputation. Pour mettre en place un nouvel outil de communication interactif Le blog a l’avantage de permettre une communication avec ses internautes par le biais des commentaires. C’est un bon moyen de discuter de façon moins formelle et d’établir le contact avec vos clients. Attention tout de même à filtrer les commentaires car nombreux sont ceux qui n’existent uniquement que pour créer des liens vers leur site. Pour humaniser l’image de son entreprise Une entreprise c’est une entité avec de nombreux employés, des dirigeants qui paraissent souvent bien éloignés du public. Le blog permet un discours moins formel, une approche facilité avec votre cible et de vous présenter sous un autre jour. Pour faire connaître son activité au jour le jour  Vous avez régulièrement des messages à faire passer ? Des nouveaux produits ou des nouveaux services ? Profitez donc du blog pour communiquer ! Pour obtenir une base de contacts qualifiée Le trafic sur votre blog est important ? Pourquoi ne pas lancer une newsletter pour récupérer des contacts intéressés par vos articles et qui constitueront un fichier de prospects potentiels de très bonne qualité ? Est-ce long de créer un blog ? Concrètement créer un blog ce n’est pas long MAIS entretenir et l’alimenter pour le faire connaître et gagner en visibilité est une toute autre histoire. Cela demande du temps, de l’implication et des idées, il est donc parfois nécessaire d’avoir une équipe ou une personne dédiée selon la taille de l’entreprise et le rythme de publication. Attention tout de même à ne pas vous faire d’illusions : la simple création d’un blog ne signifie pas que le succès va arriver tout seul.  Pour que le blog prenne de l’importance il lui faudra du temps et des articles... Lire la suite

Nettoyer ses backlinks : la méthode pour sortir d’une pénalité Google Pingouin ou s’en prévenir

Nettoyer ses backlinks : la méthode pour sortir d’une pénalité Google Pingouin ou s’en prévenir Le 17 octobre 2014, la nouvelle mise à jour de Pingouin a commencé à être déployée. Ceux qui ont été touchés par la précédente mise à jour l’attendait avec impatience pour faire lever leur pénalité algorithmique. Mais que faut-il exactement faire pour réussir à sortir de cette pénalité ? Quelle méthode pour désavouer ses backlinks ? Avant de se lancer, il faut savoir que c’est un processus qui prend du temps car chaque lien doit être analysé un par un. C’est un véritable travail de fourmi qui ne peut s’effectuer à la va vite, faute de manquer des liens toxiques importants.   1)      Comment récupérer la liste de tous ses liens entrants ? La première chose à se demander c’est comment récupérer tous les liens entrants vers votre site pour les analyser un par un. Pour cela il existe plusieurs outils très utiles : Google Webasmaters Tools (gratuit) : il permet de télécharger sous forme de tableau les liens entrants. Pour cela il faudra vous rendre dans votre compte GWT : Traffic de recherche / Liens vers votre site / Plus / Télécharger d’autres exemples de liens. Mais cet outil gratuit est limité en nombre de backlinks et n’est pas suffisant pour les sites comprenant des milliers de backlinks. Des logiciels d’analyse de backlinks (payants) : parmi les plus connus et les plus efficaces on peut citer Majestic SEO, Ahrefs, Open Site explorer qui permettent de récupérer tous les liens entrants.   2)      Comment identifier des liens toxiques En général, le bon sens est l’arme ultime pour réussir à déterminer quels sont les liens toxiques : Des ancres bien trop optimisées. Par exemple « serrurier paris pas cher » dans un article qui parle d’une méthode pour déboucher les toilettes et qui ne fait aucunement référence à une localisation. Comment penser qu’un tel lien serait naturel ? Des liens dans le footer : présents sur toutes les pages d’un site hors thématique avec des ancres ultra optimisées. Résultats : des centaines de liens provenant d’un seul même site totalement hors thème. Pour Google Pingouin c’est une lumière rouge clignotante lui indiquant que le webmaster a cherché à triché avec son netlinking. Des liens placés dans des sites multi-thématiques : c’est par exemple le cas de nombreux blogs crées uniquement pour ajouter des liens. Des liens dans les annuaires de mauvaise qualité, multi-thématiques avec des dizaines de liens sur une même page. Les liens cachés qu’on ne peut voir qu’en désactivant les CSS (et on en trouve assez régulièrement mine de rien !) Des liens spams dans des commentaires ou dans des signatures de forums.   3)      Que faire lorsqu’un mauvais lien est identifié ? Voici venu le moment où vous pensez qu’un lien est nocif à votre référencement, qu’il vous pénalise ou qu’il pourrait bien vous pénaliser un jour ou l’autre. Plusieurs solutions sont possibles : Si le lien est de très mauvaise qualité sur un site qui ne correspond pas à des critères valides, la première chose à faire est de contacter poliment le webmaster du site pour lui demander de supprimer votre lien en lui expliquant votre situation. Si cela ne fonctionne pas du premier coup, ne pas hésiter à faire une relance quelques jours plus tard. Si un site ne contient aucun moyen de contact, il est parfois possible de trouver une adresse email sur le whois. Cela peut permettre de prendre contact mais malheureusement ça... Lire la suite

Optimisez le référencement de vos images : les bons réflexes !

Optimisez le référencement de vos images : les bons réflexes ! Qui n’a pas déjà été sur Google Images pour faire ses recherches ? C’est un fait, les images ont pris dans le web actuel de plus en plus d’importance. Elles sont plus grandes et plus nombreuses et attirent de plus en plus les internautes. Alors pourquoi ne pas les prendre en compte pour votre référencement naturel ? Voici une petite liste des optimisations à mener pour toutes vos images : Bien nommer son fichier image Pour Google, un fichier image qui se nommerait IMG001 ou CAPTURE14 n’a pas grand intérêt. Ce nommage de fichier ne contient aucun mots-clés  et n’est absolument pas explicite. Pour bien nommer son fichier image quelques règles sont donc à respecter : Utiliser des mots-clés et donner un nom cohérent à l’image. Séparer les mots par des «-» et non des underscore (ex : logo-digitalcube) Ne pas mettre des majuscules ou de caractères accentués Ne pas coller les mots car ils ne seraient pas interprétés Renseigner la balise alt Beaucoup, parce qu’ils ne connaissent pas ou par fainéantise, ne remplissent pas la balise alt des images. C’est bien dommage car elle plusieurs utilités : Rendre l’image accessible aux déficients visuels : en remplissant la balise alt de l’image, ceux qui ne peuvent voir l’affichage peuvent voir le texte de remplacement et savoir de quoi il en retourne Décrire le contenu de l’image à tous les internautes et aux moteurs de recherche Obtenir l’occasion de placer des mots-clés supplémentaires (mais attention bien sûr à ne pas les suroptimiser) Maîtriser le poids de l’image La vitesse de chargement d’une page est un critère qui est pris en compte pour le référencement. Plus une page sera lourde et difficile à charger, plus cela aura un impact négatif sur votre référencement. Alors, pour afficher rapidement une page, il est important de toujours optimiser son poids avant sa mise en ligne. Sur le web plusieurs formats d’images sont acceptés : .png, .gif, ;jpg. Le .jpg est le format à préférer car c’est celui qui reste le moins lourd sur une page web. Intégrer une image dans le bon contexte sémantique Google ne sachant pas encore lire les images, le texte autour de celle-ci est pour lui une grande indication de la nature de l’image. Si vous souhaitez faire un article sur votre nouvelle chemise mise en vente, le texte qui entoure l’image devra parler de ce sujet pour avoir une chance que l’image apparaisse bien sur Google Images. Créer un sitemap xml spécialement pour les images Créer un sitemap xml pour vos images et en le déclarer sur Google Webmaster tools un bon moyen de faire indexer toutes vos images et de les retrouver sur Google Images. Mais attention à une erreur fréquente : ne bloquer pas votre fichier image dans votre robots.txt En respectant toutes ces règles pour vos images, et même si celles-ci peuvent sembler parfois longues et rébarbatives à mettre en place, vous participerez à améliorer le référencement de vos images et de votre site.... Lire la suite

Colibri, le nouvel algorithme de Google

Colibri, le nouvel algorithme de Google Le dernier né de Google, Colibri (ou Hummingbird) a été déployé début septembre dans le monde entier. Il est le plus gros changement technique mis en place depuis Caffeine. Pour l’instant cet algorithme toucherait déjà 90% des requêtes mondiales. Comme ses collèges, Pingouin et Panda, il prend le nom d’un animal. « Colibri » a ainsi été choisi pour souligner deux de ses caractéristiques : sa rapidité et sa précision. Le but de Colibri Cet algorithme est différent de Pingouin et Panda qui concernent principalement les techniques SEO et la qualité du contenu. Colibri a pour objectif d’améliorer la pertinence des résultats. L’idée première de Google est de véritablement réussir à comprendre le sens de la requête de l’internaute. Les mots ne sont donc plus analysés individuellement mais en tant qu’entités comprenant plusieurs mots. L’algorithme étudie tous les mots de la requête, recherche ses synonymes et ses hyperonymes pour comprendre la demande dans sa globalité. Pour mieux comprendre cet algorithme, Google donne un exemple avec la phrase suivante : « Quel est le lieu le plus proche de chez moi pour acheter un iphone 5S ? » Dans cette phrase, Colibri interprète le mot « lieu » comme un endroit, une place, un magasin… et « chez moi » également comme un lieu.  Il sait qu’il va devoir indiquer à l’internaute des informations géolocalisées. Impact sur le référencement Aujourd’hui, l’impact de cet algorithme est encore mineur. Les sites les plus avantagés par Colibri sont ceux disposant de beaucoup de contenu de qualité, régulièrement mis à jour. Désormais, afin d’évoluer plus facilement dans les moteurs de recherche, il faudra accentuer ses efforts sur toute la dimension sémantique du référencement. Plus un site aura du contenu de qualité, plus celui-ci aura une chance de briller sur... Lire la suite

Comment bien choisir son agence de référencement ?

Comment bien choisir son agence de référencement ? Le référencement ou comment être visible sur le web Avoir un site tout beau et tout neuf n’est que la première étape pour exister sur le web. Un site web est à l’image d’un nouveau-né dont il faut prendre soin quotidiennement pour le voir grandir et s’épanouir. Le référencement web va ainsi permettre à un site de se faire connaître sur internet et d’apporter du trafic de qualité. Mais comment bien choisir son agence de référencement parmi la multitude d’offres sur le marché ? Entre les référenceurs indépendants, les agences spécialisées et les agences web, il peut parfois être difficile de faire son choix. Cet article a pour but de vous aider à faire les bons choix et à connaître les bonnes techniques pour choisir son prestataire. Avant de chercher un spécialiste, toute entreprise ou particulier doit se renseigner en amont sur ce qu’est le référencement et quelles sont les types de prestations qui peuvent être proposées. Cela permettra de poser plus facilement des questions lors de la recherche de votre prestataire. Définir ses besoins : est-ce que votre site est un site e-commerce qui a besoin d’une visibilité et d’un positionnement sur des dizaines de mots-clés relatifs à des produits ? Ou est-ce un site vitrine d’une entreprise locale qui nécessite uniquement un positionnement sur des mots-clés spécifiques et localisés ? Définir ses objectifs : où le site doit-il être situé sur les moteurs de recherche et en combien de temps ? Est-ce que ces objectifs sont facilement ou difficilement réalisables compte tenu de la concurrence du secteur concerné ? Le site est-il ancien ou nouveau ? Nécessite-t-il une refonte totale ou partielle pour être plus aux normes pour le référencement ? Les textes sont-ils assez nombreux, sont-ils assez optimisés ?   Quelle agence de référencement ? Une bonne agence de référencement doit être en mesure de proposer des objectifs réalisables ainsi qu’une vraie stratégie. Attention aux agences ou aux indépendants qui promettent la lune en un temps record ou qui garantissent un positionnement sur les premières pages des moteurs de recherche. Le référencement est loin d’être une science exacte et la concurrence est rude pour obtenir les meilleures places. Digitalcube propose une solution de référencement web complète pour tous les secteurs d’activités : Création du site web, refonte ou amélioration Audit SEO du site : est-il assez optimisé ? Que faut-il modifier ? Etude du marché et de la concurrence : votre site se place-t-il dans un domaine très concurrentiel et pourra-t-il facilement gagner des places ? Etude des mots-clés : ces derniers sont le nerf de la guerre du référencement. Ce sont eux qui vont permettre d’apporter du trafic visiteur sur le site. Sur combien de termes faut-il choisir de se positionner et lesquels choisir pour gagner en visibilité ? Rédaction du contenu du site ou optimisation du contenu déjà existant  Envoi de rapports mensuels ou hebdomadaires pour avoir une vision de l’évolution de vos positions. Digitalcube propose des solutions de référencement de plusieurs mois à plusieurs années pour un meilleur suivi. Le référencement est un travail minutieux qui demande des mois de travail pour commencer à obtenir de bons résultats en positionnement. C’est un travail sur la durée qui nécessite donc un bon contact avec son... Lire la suite

Google durcit ses algorithmes de référencement

Google durcit ses algorithmes de référencement La dure voie du référencement naturel Le référencement est apparu en même temps que les tous premiers moteurs de recherche. Depuis cette période, les techniques de référencement n’ont eu de cesse d’évoluer à mesure que les moteurs de recherche gagnaient en pertinence. Leur but étant de proposer aux internautes le contenu le plus juste qui soit, les ingénieurs créant les algorithmes ont mis en place des critères de plus en plus sévères. Ces nouveaux algorithmes ont pour but de pénaliser les sites des webmasters ayant pratiqué le référencement black hat, autrement dit, des techniques de référencement peu conventionnelles, qui à terme, peuvent anéantir tout le référencement d’un site internet. Panda et Penguin : les deux algorithmes de Google Google, qui domine à 95 % le marché du moteur de recherche en France, a créé Panda et Penguin. Il s’agit de deux algorithmes qui ne cessent, depuis leur naissance, de s’améliorer et d’élargir leurs critères dans un objectif commun : faire la chasse au mauvais référencement naturel. En revanche, si leur but est le même ils ont tous deux une particularité : Google Panda : il évalue la qualité des sites au niveau de leur contenu. Google Penguin : cet algorithme s’intéresse aux techniques de référencement employées, notamment pour le netlinking. Son but est de repérer les backlinks factices et de pénaliser les sites dont le netlinking est suroptimisé. Google Panda Histoire de l’algorithme Panda Au printemps 2011, a eu lieu une révolution majeure dans le domaine du référencement. Google Panda est arrivé afin de cibler tout particulièrement les fermes de contenus, les  scrappers (sites copiant le contenu d’autres sites) ou les sites intermédiaires tels que les annuaires d’entreprises ou les comparateurs de prix. Beaucoup de sites ont souffert de cet algorithme et certains ont perdu plusieurs dizaines de pourcent en référencement Google. A cette époque, Google Panda ne concernait encore que la langue anglaise, aujourd’hui il s’est adapté à toutes les langues du web. Une dizaine de mises à jour ont été faites jusqu’à mars 2013 où Panda a officiellement été intégré à l’algortihme de Google. Avec ce changement, Google n’annonce désormais plus toutes les modifications qu’il y apporte. La dernière mise à jour, Panda 27, a eu lieu le 18 juillet. Les référenceurs doivent donc se méfier des prochaines à venir. Critères du référencement naturel Plusieurs critères sont à respecter pour ne pas que son site souffre du passage de Google Panda : Le site doit posséder un contenu de qualité, rédigé pour les internautes et non pour les moteurs de recherche. Le contenu doit toujours être unique et ne pas être dupliqué sur d’autres sites. Si l’on souhaite faire augmenter le page rank d’une page, il est nécessaire que celle-ci contienne du bon contenu. Alors, pour avoir de bonnes positions sur Google avec Panda, une seule chose à faire : sortir sa plus belle plume. Google Penguin Histoire de l’algorithme Penguin La première mise à jour de Google Penguin a eu lieu en mai 2012. Mais depuis le 22 mai 2013, un changement majeur a eu lieu avec la version Penguin 4 (aussi appelée Penguin 2.0 en référence à une vraie révolution dans le domaine du référencement).  La mise à jour a directement touché les pays du monde entier et toutes les langues. L’objectif principal fut de viser tous les sites ayant utilisé le... Lire la suite