Création d’une application mobile : 8 questions à se poser

Création d’une application mobile : 8 questions à se poser Avant de se lancer dans un projet d’application mobile, il est toujours nécessaire de se poser quelques questions fondamentales afin d’avoir une vision globale du projet. C’est une étape essentielle pour se projeter réellement dans la création et le développement de l’application. Voici donc quelques questions à se poser avant de débuter un projet mobile : 1) Quel est le but de mon application ? La première question à se poser est bien sûr le but, la fonction première de l’application. Est-ce une application pratique, multimédia, bureautique, un jeu ? Lancez-vous un défi tout simple : êtes-vous capable de résumer le but de votre application en deux ou trois phrases ? Il est souvent nécessaire de passer par cette étape afin de voir si celle-ci pourra être bien comprise de votre public cible. 2) A qui est destinée mon application mobile ? Quel est le public cible de votre application ? Est-ce une application dédiée aux commerciaux de votre entreprise pour leur simplifier les tâches lors de leurs rendez-vous ? Est-ce une application pour les enfants ? Ou bien une application grand public ? Définir dès le début la cible de votre application va vous permettre de mieux identifier les futures fonctionnalités en vous basant sur les attentes de votre public cible. 3) Quel sera le système de revenu ? L’application a-t-elle pour but de faire gagner de l’argent ? Si oui, par quel moyen ? L’application sera-t-elle payante dès son téléchargement ou bien gratuite tandis que certaines fonctionnalités seront payantes ? Faudra-t-il prévoir des espaces publicitaires afin de gagner de l’argent tout en permettant aux mobinautes de l’utiliser gratuitement ? Il est important de définir toutes ces questions dès le lancement du projet afin de prévoir les fonctionnalités et les écrans nécessaires lors du développement mobile. 4) Une application pour smartphone, tablette ou les deux ? L’application mobile doit-elle être utilisable sur les smartphones mais aussi sur les tablettes ? Y-a-t-il un réel enjeu à ce qu’elle soit sur les deux supports ? Par exemple, s’il s’agit d’une application aidant à la mobilité, vouloir également la développer sur une tablette n’est pas une nécessité. En revanche, s’il s’agit d’un jeu, les usages font que de plus en plus de gens aiment jouer sur leur tablette grâce à la taille de leurs écrans. De même, quel sera le format d’utilisation de l’application : portrait, paysage ou bien les deux ? Et pour quelles raisons ? 5) L’application nécessite-t-elle l’utilisation d’un back-office ? Sera-t-il nécessaire de régulièrement mettre à jour des informations sur l’application ? Avez-vous besoin d’avoir la main sur certaines fonctionnalités pour éviter de repasser en permanence par une équipe de développeurs mobiles ? Certes, faire installer un back-office pour une application mobile prend plus de temps et d’argent mais à long terme c’est souvent une solution viable et très pratique pour mettre à jour rapidement des données. 6) Quelles doivent être les fonctionnalités ? Quelles sont les fonctionnalités principales de l’application ? Va-t-il falloir utiliser des fonctionnalités natives du téléphone telles que la géolocalisation, l’accès au répertoire, l’appareil photo ? 7) Quel(s) système(s) d’exploitation ? L’application devra-t-elle est disponible sur Android, iOS, Windows Phone ? Seulement un d’entre eux ? Pour quelles raisons ? La réponse à ces questions découle forcément de votre réponse sur le public ciblé. 8) Quel est le plus de votre application par rapport à vos concurrents ? Les applications sont déjà nombreuses sur le marché, quel est le plus de votre application qui fera... Lire la suite

Créer une application mobile : Tutoriel avec PhoneGap et SenchaTouch

Créer une application mobile : Tutoriel avec PhoneGap et SenchaTouch Les plateformes open source se sont beaucoup développées ces dernières années. Il s’agit de plateformes « libres de droits » qui permettent à tous les utilisateurs d’accéder à l’intégralité du code source. L’avantage majeur de ces plateformes est de pouvoir évoluer grâce aux actions de la communauté. Chacun peut apporter ses modifications afin de rendre la plateforme meilleure pour tous les utilisateurs. Parmi ces plateformes, certaines sont dédiées à la création d’applications mobiles comme l’explique le tutoriel ci-dessous pour les plateformes PhoneGap et SenchaTouch. Le marché des applications mobiles est un marché très récent. Il débute en 2007 avec la démocratisation des smartphones, et n’a depuis cessé de croître. En 2009 sort Android 2, cela permet à Google de percer sur le marché des OS mobiles et de démultiplier ses parts de marché en 3 ans : 2% de parts de marché en 2009 contre 46% en 2012 (pour le marché français). 2010 sera l’année de la popularisation des tablettes tactiles avec la sortie de l’iPad. En 2013, la vente de périphériques mobiles (smartphones et tablettes) s’apprête à dépasser celle des PC. Le marché des applications n’a cessé d’évoluer, fin 2009 l’Android Market comptabilisait 20 000 applications et fin 2012… déjà plus de 700 000 applications ! Aujourd’hui, il existe une dizaine de systèmes d’exploitation pour mobile (iOS, Android, Windows Phone, BlackBerry OS, Symbian, Bada…), les deux principaux étant iOS et Android. Avec le développement de toutes ces plateformes, les développeurs n’ont pas forcément les moyens de fabriquer des applications natives pour chaque OS. Pour pallier à ce problème, des solutions de développement multiplateformes se sont créées. Ce tutoriel a pour objectif de vous présenter deux d’entre elles : PhoneGap et SenchaTouch, des plateformes complémentaires. PhoneGap est un framework permettant de développer une application mobile à partir de langage web (HTML, Javascript…) et d’accéder aux fonctionnalités du mobile (géolocalisation, stockage, notifications…). Sencha Touch est une interface utilisateur entièrement modifiable basée sur des bibliothèques JavaScript (il est à noter que l’on peut créer une application mobile en se basant uniquement sur Sencha Touch, mais dans ce cas on aura accès à moins de fonctionnalités propres au mobile que si l’on utilisait également PhoneGap).   Logiciels et matériels utilisés : Fonctionnement sous Windows 7 32bits Téléphone Android 2.3.7 (HTC Desire avec rom Oxygen) Création du tutoriel : janvier 2013 Android Developer Tools (ADT) Build: v21.0.1-543035 PhoneGrap : phonegap-2.3.0 JDK : jdk-7u10-windows-i586 Sencha Touch 2.1.0   Installation d’Eclipse + Android SDK (= Android Developer Tools) Commencez par télécharger le pack Eclipse + Android SDK : http://developer.android.com/sdk/index.html Vous avez un fichier compressé nommé : « adt-bundle-windows-x86.zip » Décompressez le fichier à la racine du disque « C : » Renommez le répertoire extrait par « eclipse_android » Installation du JDK Téléchargez le JDK de Java (il contient le JRE) : http://www.oracle.com/technetwork/java/javase/downloads/index.html Installez le JDK Modification de la variable d’environnement ‘PATH’ : Allez dans : « Panneau de configuration\Système et sécurité\Système » Cliquez sur « Paramètres système avancés » Dans l’onglet « Paramètres système avancée » cliquez sur « Variables d’environnement.. » Dans « Variables système », sélectionnez ou créez la ligne « Path », puis modifiez-la Rajoutez cette ligne en début de  « Valeur de variable » : « C:\Program Files\Java\jdk1.7.0_10\bin; » Fermez les fenêtres en cliquant sur OK.   Configuration de l’ADT Exécutez le SDK Manager situé dans : « C:\eclipse_android » Installez le « SDK Platform » pour « Android 4.2 » et « Android 2.3.3 » Installez le « Google USB Driver » situé dans « Extras » Cliquez sur « Install packages… » et validez les conditions d’utilisation Ma Première Application Android Allez... Lire la suite