Google durcit ses algorithmes de référencement

Google durcit ses algorithmes de référencement La dure voie du référencement naturel Le référencement est apparu en même temps que les tous premiers moteurs de recherche. Depuis cette période, les techniques de référencement n’ont eu de cesse d’évoluer à mesure que les moteurs de recherche gagnaient en pertinence. Leur but étant de proposer aux internautes le contenu le plus juste qui soit, les ingénieurs créant les algorithmes ont mis en place des critères de plus en plus sévères. Ces nouveaux algorithmes ont pour but de pénaliser les sites des webmasters ayant pratiqué le référencement black hat, autrement dit, des techniques de référencement peu conventionnelles, qui à terme, peuvent anéantir tout le référencement d’un site internet. Panda et Penguin : les deux algorithmes de Google Google, qui domine à 95 % le marché du moteur de recherche en France, a créé Panda et Penguin. Il s’agit de deux algorithmes qui ne cessent, depuis leur naissance, de s’améliorer et d’élargir leurs critères dans un objectif commun : faire la chasse au mauvais référencement naturel. En revanche, si leur but est le même ils ont tous deux une particularité : Google Panda : il évalue la qualité des sites au niveau de leur contenu. Google Penguin : cet algorithme s’intéresse aux techniques de référencement employées, notamment pour le netlinking. Son but est de repérer les backlinks factices et de pénaliser les sites dont le netlinking est suroptimisé. Google Panda Histoire de l’algorithme Panda Au printemps 2011, a eu lieu une révolution majeure dans le domaine du référencement. Google Panda est arrivé afin de cibler tout particulièrement les fermes de contenus, les  scrappers (sites copiant le contenu d’autres sites) ou les sites intermédiaires tels que les annuaires d’entreprises ou les comparateurs de prix. Beaucoup de sites ont souffert de cet algorithme et certains ont perdu plusieurs dizaines de pourcent en référencement Google. A cette époque, Google Panda ne concernait encore que la langue anglaise, aujourd’hui il s’est adapté à toutes les langues du web. Une dizaine de mises à jour ont été faites jusqu’à mars 2013 où Panda a officiellement été intégré à l’algortihme de Google. Avec ce changement, Google n’annonce désormais plus toutes les modifications qu’il y apporte. La dernière mise à jour, Panda 27, a eu lieu le 18 juillet. Les référenceurs doivent donc se méfier des prochaines à venir. Critères du référencement naturel Plusieurs critères sont à respecter pour ne pas que son site souffre du passage de Google Panda : Le site doit posséder un contenu de qualité, rédigé pour les internautes et non pour les moteurs de recherche. Le contenu doit toujours être unique et ne pas être dupliqué sur d’autres sites. Si l’on souhaite faire augmenter le page rank d’une page, il est nécessaire que celle-ci contienne du bon contenu. Alors, pour avoir de bonnes positions sur Google avec Panda, une seule chose à faire : sortir sa plus belle plume. Google Penguin Histoire de l’algorithme Penguin La première mise à jour de Google Penguin a eu lieu en mai 2012. Mais depuis le 22 mai 2013, un changement majeur a eu lieu avec la version Penguin 4 (aussi appelée Penguin 2.0 en référence à une vraie révolution dans le domaine du référencement).  La mise à jour a directement touché les pays du monde entier et toutes les langues. L’objectif principal fut de viser tous les sites ayant utilisé le... Lire la suite

Email marketing responsive : une méthode optimisée pour les mobiles

Email marketing responsive : une méthode optimisée pour les mobiles L’email marketing lu sur les mobiles prédomine La newsletter est un outil marketing très utilisé depuis quelques années. Pour une entreprise, elle est un moyen extrêmement efficace de communiquer. Les gens s’y inscrivent régulièrement pour avoir des informations sur les dernières actualités d’un site, les derniers articles, les nouveaux produits de leur marque favorite, et bien d’autres encore. Usant hier encore du simple langage html, l’email marketing est en passe d’opérer une profonde mutation. En effet, en 2013 plus de 80% des personnes qui possèdent un smartphone, utilise cet outil pour lire leurs emails. A la vue de ce chiffre, il est clair que les entreprises doivent créer un emailing adaptable sur toutes les plateformes, et particulièrement les mobiles. L’enjeu est donc de taille. Aucune entreprise qui souhaite se faire connaître ne peut sacrifier ses clients avec un email marketing illisible sur un téléphone portable. En 2012, le taux d’ouverture moyen des newsletters était de 30%. Si on rajoute à cela le fait que la newsletter est illisible sur un téléphone portable, l’entreprise court à la catastrophe. Peu de leurs abonnés prendront le temps de lire les informations envoyées. Pire, ils pourraient avoir envie de se désabonner totalement de la newsletter. La façon dont s’affiche l’email marketing sur les mobiles (tablettes et smartphones) peut prendre plusieurs formes : l’affichage peut se faire au moyen d’une application mobile (comme le proposent Hotmail et Yahoo par exemple) l’email peut s’afficher grâce au logiciel installé sur le mobile l’email peut s’afficher sur le webmail L’application pour la gestion des emails varie selon l’OS du mobile :  sur IOS, l’email adapte les visuels à la taille de l’écran sur Android, les images sont presque toujours bloquées et l’email n’est pas redimensionné. Des solutions peuvent être mises en place pour éviter les problèmes d’affichage.   Emailing responsive : la méthode à suivre L’email marketing adaptatif requiert l’utilisation de deux méthodes : 1)    Utiliser une feuille de style @media pour formater les styles et adapter l’affichage de la newsletter. Pour cela il convient d’utiliser @media only screen and (max-device-width: 480px). Cette feuille de style est prise en compte pour les tableaux uniquement, la taille de caractères s’adapte ainsi pour un écran de largeur inférieur à 480 pixels. Exemple :   <style type= »text/css »>     @media only screen and (max-device-width: 480px) {         /* styles spécifiques au mobile */     }       /* autres styles éventuels ici */ </style>   2)    Sur IOS, la balise qui déverrouille le redimensionnement des caractères a au moins 13 pixels : -webkit-text-size-adjust:none Voici une liste des principaux OS et leur compatibilité Media Query : Amazon Kindle Fire : Oui Amazon Kindle Fire HD :Oui Android 2.1 Eclair : Non Android 2.2+ : Oui Apple iPhone : Oui Apple iPad : Oui Apple iPod Touch : Oui BlackBerry OS 5 : Non BlackBerry OS 6+ : Oui BlackBerry Playbook : Oui Microsoft Windows Mobile 6.1 : Non Microsoft Windows Phone 7 : Non Microsoft Windows Phone 7.5 : Oui Microsoft Windows Phone 8 : Non Microsoft Surface : Non Palm Web OS 4.5 : Oui Microsoft Outlook Exchange 3rd party app (Android) : Non Gmail mobile app (toutes plateformes) : Non Yahoo! Mail mobile app (toutes plateformes) : Non   S’il est très difficile de garantir un affichage identique sur tous les supports, on peut néanmoins tenter de systématiser une méthode d’intégration.   Intégration email responsive : recommandations et techniques pour le design L’email doit... Lire la suite

Créer une application mobile : Tutoriel avec PhoneGap et SenchaTouch

Créer une application mobile : Tutoriel avec PhoneGap et SenchaTouch Les plateformes open source se sont beaucoup développées ces dernières années. Il s’agit de plateformes « libres de droits » qui permettent à tous les utilisateurs d’accéder à l’intégralité du code source. L’avantage majeur de ces plateformes est de pouvoir évoluer grâce aux actions de la communauté. Chacun peut apporter ses modifications afin de rendre la plateforme meilleure pour tous les utilisateurs. Parmi ces plateformes, certaines sont dédiées à la création d’applications mobiles comme l’explique le tutoriel ci-dessous pour les plateformes PhoneGap et SenchaTouch. Le marché des applications mobiles est un marché très récent. Il débute en 2007 avec la démocratisation des smartphones, et n’a depuis cessé de croître. En 2009 sort Android 2, cela permet à Google de percer sur le marché des OS mobiles et de démultiplier ses parts de marché en 3 ans : 2% de parts de marché en 2009 contre 46% en 2012 (pour le marché français). 2010 sera l’année de la popularisation des tablettes tactiles avec la sortie de l’iPad. En 2013, la vente de périphériques mobiles (smartphones et tablettes) s’apprête à dépasser celle des PC. Le marché des applications n’a cessé d’évoluer, fin 2009 l’Android Market comptabilisait 20 000 applications et fin 2012… déjà plus de 700 000 applications ! Aujourd’hui, il existe une dizaine de systèmes d’exploitation pour mobile (iOS, Android, Windows Phone, BlackBerry OS, Symbian, Bada…), les deux principaux étant iOS et Android. Avec le développement de toutes ces plateformes, les développeurs n’ont pas forcément les moyens de fabriquer des applications natives pour chaque OS. Pour pallier à ce problème, des solutions de développement multiplateformes se sont créées. Ce tutoriel a pour objectif de vous présenter deux d’entre elles : PhoneGap et SenchaTouch, des plateformes complémentaires. PhoneGap est un framework permettant de développer une application mobile à partir de langage web (HTML, Javascript…) et d’accéder aux fonctionnalités du mobile (géolocalisation, stockage, notifications…). Sencha Touch est une interface utilisateur entièrement modifiable basée sur des bibliothèques JavaScript (il est à noter que l’on peut créer une application mobile en se basant uniquement sur Sencha Touch, mais dans ce cas on aura accès à moins de fonctionnalités propres au mobile que si l’on utilisait également PhoneGap).   Logiciels et matériels utilisés : Fonctionnement sous Windows 7 32bits Téléphone Android 2.3.7 (HTC Desire avec rom Oxygen) Création du tutoriel : janvier 2013 Android Developer Tools (ADT) Build: v21.0.1-543035 PhoneGrap : phonegap-2.3.0 JDK : jdk-7u10-windows-i586 Sencha Touch 2.1.0   Installation d’Eclipse + Android SDK (= Android Developer Tools) Commencez par télécharger le pack Eclipse + Android SDK : http://developer.android.com/sdk/index.html Vous avez un fichier compressé nommé : « adt-bundle-windows-x86.zip » Décompressez le fichier à la racine du disque « C : » Renommez le répertoire extrait par « eclipse_android » Installation du JDK Téléchargez le JDK de Java (il contient le JRE) : http://www.oracle.com/technetwork/java/javase/downloads/index.html Installez le JDK Modification de la variable d’environnement ‘PATH’ : Allez dans : « Panneau de configuration\Système et sécurité\Système » Cliquez sur « Paramètres système avancés » Dans l’onglet « Paramètres système avancée » cliquez sur « Variables d’environnement.. » Dans « Variables système », sélectionnez ou créez la ligne « Path », puis modifiez-la Rajoutez cette ligne en début de  « Valeur de variable » : « C:\Program Files\Java\jdk1.7.0_10\bin; » Fermez les fenêtres en cliquant sur OK.   Configuration de l’ADT Exécutez le SDK Manager situé dans : « C:\eclipse_android » Installez le « SDK Platform » pour « Android 4.2 » et « Android 2.3.3 » Installez le « Google USB Driver » situé dans « Extras » Cliquez sur « Install packages… » et validez les conditions d’utilisation Ma Première Application Android Allez... Lire la suite

Agence web PHP

Agence web PHP Déjà 10 ans que Digitalcube réalise des sites en php. Nous avons réalisé tous types de sites internet, extranet et intranet. Site vitrine, site web institutionnel, site d’entreprise, site d’association, site marchand, site catalogue, site extranet et site intranet. Avec dix années d’expérience dans la création de site, nous avons le recul nécessaire pour évaluer, estimer et même voir en quoi le projet est potentiellement intéressant pour l’entrepreneur. Notre démarche a toujours privilégié l’accompagnement de nos interlocuteurs dans différents aspects du projet comme : définir l’arborescence du site se poser les bonnes questions web marketing étudier à qui s’adresse le site  que souhaite t-on faire de ce site sur la toile qui s’occupera des mises à jour comment le site va t-il évoluer quelles sont les opportunités ou menaces auxquelles on doit faire face quelles informations doit-on analyser afin de se situer vis à vis de ses concurrents etc. Sur le plan technique, nous avons fait le choix il y a 10 ans de nous lancer avec passion dans la création de sites avec php. Nous avons réalisé notre propre CMS, mais en parallèle, nous avons installé les plus populaires CMS du marché comme WordPress, Joomla, Drupal, Typo3 pour la gestion de contenu et Magento ou Prestashop pour la vente en ligne. Notre équipe de développeurs php bascule donc d’un CMS à l’autre tout naturellement, car le point commun de ces outils demeure le langage de programmation... Lire la suite

Connaissez-vous le réseau social Foursquare ?

Connaissez-vous le réseau social Foursquare ? En quoi Foursquare est différent des autres réseaux sociaux ? Il s’agit d’un réseau social, de jeu et de microblogging qui géolocalise ses utilisateurs. 85% des français sont membres d’au moins un réseau social (Source : Baromètre Idate, Acsel, Caisse des dépôts – Octobre 2011). Cela laisse présager d’importantes batailles entre les réseaux... Lire la suite
Page 7 sur 7« Première page34567