Optimisez le référencement de vos images : les bons réflexes !

Optimisez le référencement de vos images : les bons réflexes !

Qui n’a pas déjà été sur Google Images pour faire ses recherches ? C’est un fait, les images ont pris dans le web actuel de plus en plus d’importance. Elles sont plus grandes et plus nombreuses et attirent de plus en plus les internautes. Alors pourquoi ne pas les prendre en compte pour votre référencement naturel ? Voici une petite liste des optimisations à mener pour toutes vos images :

Bien nommer son fichier image

Pour Google, un fichier image qui se nommerait IMG001 ou CAPTURE14 n’a pas grand intérêt. Ce nommage de fichier ne contient aucun mots-clés  et n’est absolument pas explicite. Pour bien nommer son fichier image quelques règles sont donc à respecter :

  • Utiliser des mots-clés et donner un nom cohérent à l’image.
  • Séparer les mots par des «-» et non des underscore (ex : logo-digitalcube)
  • Ne pas mettre des majuscules ou de caractères accentués
  • Ne pas coller les mots car ils ne seraient pas interprétés

Renseigner la balise alt

Beaucoup, parce qu’ils ne connaissent pas ou par fainéantise, ne remplissent pas la balise alt des images. C’est bien dommage car elle plusieurs utilités :

  • Rendre l’image accessible aux déficients visuels : en remplissant la balise alt de l’image, ceux qui ne peuvent voir l’affichage peuvent voir le texte de remplacement et savoir de quoi il en retourne
  • Décrire le contenu de l’image à tous les internautes et aux moteurs de recherche
  • Obtenir l’occasion de placer des mots-clés supplémentaires (mais attention bien sûr à ne pas les suroptimiser)

Maîtriser le poids de l’image

La vitesse de chargement d’une page est un critère qui est pris en compte pour le référencement. Plus une page sera lourde et difficile à charger, plus cela aura un impact négatif sur votre référencement.

Alors, pour afficher rapidement une page, il est important de toujours optimiser son poids avant sa mise en ligne. Sur le web plusieurs formats d’images sont acceptés : .png, .gif, ;jpg. Le .jpg est le format à préférer car c’est celui qui reste le moins lourd sur une page web.

Intégrer une image dans le bon contexte sémantique

Google ne sachant pas encore lire les images, le texte autour de celle-ci est pour lui une grande indication de la nature de l’image. Si vous souhaitez faire un article sur votre nouvelle chemise mise en vente, le texte qui entoure l’image devra parler de ce sujet pour avoir une chance que l’image apparaisse bien sur Google Images.

Créer un sitemap xml spécialement pour les images

Créer un sitemap xml pour vos images et en le déclarer sur Google Webmaster tools un bon moyen de faire indexer toutes vos images et de les retrouver sur Google Images. Mais attention à une erreur fréquente : ne bloquer pas votre fichier image dans votre robots.txt

En respectant toutes ces règles pour vos images, et même si celles-ci peuvent sembler parfois longues et rébarbatives à mettre en place, vous participerez à améliorer le référencement de vos images et de votre site.

 

1 Commentaire
  1. « Créer un sitemap xml spécialement pour les images ». Ce conseil est franchement très important car si beaucoup nomment les images, utilisent la balise Alt et vérifient le poids des images, encore un grand nombre de sites oublient d’exploiter ce dernier conseil. Or, cela permet aux utilisateurs de retrouver facilement une image. De plus, si les images sont présentes dans Google Image, c’est déjà un moyen de plus pour améliorer sa présence.

    Répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>